Catégorie : Informations

Informations

Dernier

Tout

Populaire

Gouvernance de «guerre révolutionnaire» au Mali (Exfiltration du patron de la FORSAT)

L’exfiltration armée du patron de la FORSAT (Force Anti-Terrorisme) de la maison d’arrêt de Bamako témoigne de la montée en puissance de l’État militaire et de ses unités d’élite vouées à l’action secrète. Elle s’inscrit, de manière cohérente, dans la nouvelle doctrine française appliquée au conflit sahélien qui privilégie les méthodes de la contre-insurrection contre les dirigeants islamistes, mais aussi contre l’opposition civile et les mobilisations populaires.

Chargement
  • Brèves
  • Informations
  • Analyses
  • Archives
  • Interviews
  • Comptes-rendus
  • Réservé aux abonné-e-s
  • Blog GM

Gouvernance de «guerre révolutionnaire» au Mali (Exfiltration du patron de la FORSAT)

L’exfiltration armée du patron de la FORSAT (Force Anti-Terrorisme) de la maison d’arrêt de Bamako témoigne de la montée en puissance de l’État militaire et de ses unités d’élite vouées à l’action secrète. Elle s’inscrit, de manière cohérente, dans la nouvelle doctrine française appliquée au conflit sahélien qui privilégie les méthodes de la contre-insurrection contre les dirigeants islamistes, mais aussi contre l’opposition civile et les mobilisations populaires.

Ainsi se déroule la sale guerre du Sahel

Au Sahel, les populations civiles sont la cible principale du conflit qui oppose la coalition internationale dirigée par Paris aux groupes djihadistes. Selon des rapports des Nations Unies, elles sont davantage victimes des armées locales et de leurs milices supplétives que des combattants islamistes.

Pin It on Pinterest

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0